Une série-documentaire par les jeunes, avec les jeunes, pour les jeunes.

Par le biais de cette série-feuilleton-documentaire nous avons la volonté de montrer une autre manière de découvrir le monde. En effet, de plus en plus de jeunes portent un intérêt voire un réel besoin de partir, mais surtout de découvrir d’autres cultures en s’investissant dans de réels projets au sein de communautés locales. Notre motivation, ici, est d’offrir une visibilité à ces jeunes et grâce à la diffusion de la série pouvoir en informer d’autres.

Un voyage n’est pas l’autre.

Nous avons également pour volonté de montrer les différents stades de ces voyages, de la préparation au départ, de l’insertion et des difficultés qui peuvent apparaître, jusqu’au retour. Nous connaissons tous une personne qui, après un long voyage à l’étranger, a eu du mal à se réintégrer dans son propre pays. Cette notion nous intéresse également car elle démontre sans doute une fragilité soit de l’individu soit de la société. Comme disait Descartes: « Lorsqu’on emploie trop de temps à voyager, on devient enfin étranger en son pays ».

Aujourd’hui, plus de 600 000 belges vivent à l’étranger.

Le fait que plus d’un belge sur vingt vit à l’étranger nous a surpris dans un premier temps, mais nous a surtout conforté dans l’idée qu’un tel documentaire s’inscrit bel et bien dans un contexte socio-culturel actuel et moderne. Ce qui nous permet d’avancer qu’un tel projet suscitera un intérêt de la part d’un public jeune et moins jeune.

Intention de réalisation